Notre avis sur la série Peaky Blinders


Il existe beaucoup de séries américaines mais je pense qu’il existe une certaine subtilité dans les séries britanniques qui manque beaucoup outre Atlantique. C’est le cas de la série Peaky Blinders, écrite et réalisée par le britannique Steven Knight.

 

Si vous ne connaissez pas cette série sachez qu’elle a vu le jour pour la première fois sur les écrans de BBC Two le 12 Septembre 2013. En France, c’est la chaîne franco-allemande du service public : Arte qui décide de la diffuser seulement deux ans plus tard le 12 Mars 2015.

 

On compte actuellement quatorze épisodes par saison. La série n’en compte pour l’heure actuelle que trois mais elle connaît un véritable succès et on sait que pour l’instant la quatrième saison est en cours de production.

L’intrigue de Peaky Blinders

Peaky Blinders adopte un genre plutôt dramatique qui se déroule au cours de la seconde dizaine du vingtième siècle à la sortie de la Première Guerre Mondiale. Elle s’inspire directement du groupe de criminels de Birmingham les Peaky Blinders connus pour avoir terrorisé la ville sur de nombreuses décennies.

Les Peaky Blinders doivent leur nom du fait qu’ils cachaient des lames de rasoirs dans la partie avant de leur casquettes ce qui leur permettait d’aveugler leurs victimes avant de les battre puis de les piller de leurs biens.

serie peaky blinders

Bien que le nombre de membres du groupe soit aujourd’hui encore flou, on sait que leurs activités étaient liées très variées allant du simple vol ou du trouble à l’ordre public au commerce dans le marché noir et aux paris illégaux.

Si la série Peaky Blinders fait preuve de réussite c’est surtout pour sa fidélité au contexte historique de l’époque mais aussi pour l’analyse que l’on peut faire du comportement des malfrats. Car en dehors de l’histoire du clan, c’est surtout celle de Thomas Shelby, protagoniste et chef de file des Peaky Blinders, qui attire.

« Tommy » comme il est souvent surnommé est un rescapé de la Première Guerre Mondiale qui essaie tant bien que mal de se faire une place dans la société en s’imposant par tous les moyens. C’est au travers de l’acteur irlandais Cillian Murphy (Inception, The Dark Knight Rises) que prend forme le personnage de Thomas Shelby.

On y voit l’histoire d’un homme complètement brisé voire anéanti par la guerre qui tente de se frayer une place parmi les clans concurrents en tentant d’échapper à l’inspecteur Chester Campbell mandaté par Churchill pour mettre fin au chaos qui régnait dans la ville de Birmingham à l’époque.

Mais si Peaky Blinders dresse un portrait bien sombre de la ville et de son héros, la série n’oublie pas de régaler son spectateur par des intrigues parallèles qui animent la trame principale. Ajoutez une belle nana à l’histoire et voilà notre Thomas Shelby face à une transformation psychologique et sentimentale.

Peaky Blinders soulève la question de l’origine sociale et de la possible élévation sociale des hommes dans un contexte chaotique. Bien que l’époque soit clairement définie, cette interrogation reste tout à fait légitime aujourd’hui encore dans certaines zones périphériques des grandes villes de Grande Bretagne.